[Le Site]

(de Valentin Villenave)

Accueil du [Site] > ... > Forum 578

Clavinova, mon ami

24 décembre 2010, 16:31, par Valentin Villenave

Pour 61 touches, je suis persuadé que l’on peut trouver moins cher que 150€. Au demeurant, je ne suis pas sûr de vous suivre quant à votre constat que "le combat n’est plus là" : une bouse de 5 octaves avec 99 sons pré-enregistrés et autant de "styles d’accompagnements" tout-prêts n’est pas, et n’a jamais tenté de se faire passer pour, un piano. Au contraire, un Clavinova® ou apparenté, se vend sous l’appellation (trompeuse à mon sens) "piano numérique" : c’est là la seule raison de mon article.

Vous parlez, à juste titre, de "culture du jetable". Le Clavinova, de par sa conception et sa facture technique, n’est en rien plus pérenne qu’un synthétiseur dix fois moins cher (évidemment, tout dépend de comment on le traite). On s’en débarrassera peut-être moins le cœur léger, car cela ressemble un peu plus à un meuble... C’est tout.

Je suis moi-même l’heureux possesseur d’un synthétiseur de 61 touches, acheté pour quelques dizaines d’euros dans un grand magasin, avec lequel j’ai fait mumuse avec plaisir (je m’en suis même servi en concert, à l’époque où je faisais "de la variété" !) et dont il m’est également arrivé de me servir pour sa sortie MIDI (conjointement avec un synthétiseur logiciel).
- Je sais, vous savez et tout le monde sait, que cet objet ne pourrait en aucun cas être appelé "piano" (tout juste "clavier", à l’extrême rigueur).
- Je sais, vous savez et tout le monde sait (à moins d’une mauvaise foi considérable), que ce n’est pas avec cet engin que vous pourrez apprendre à jouer du *piano*.

Le titre de ce billet est donc, et demeurera, "Clavinova mon ami", pour tous les faux espoirs et les vraies frustrations qu’apportent à leurs victimes (consentantes) les "pianos" numériques, quels que puissent être leurs arguments de vente et les faux-semblants derrière lesquels ils se cachent (toucher lourd ! son digital ! touches grandeur réelle ! effet surround !). Et ne vous y méprenez pas : le Clavinova est mon ami... tant que l’on ne tente pas de le faire passer pour un piano.

Joyeux Noël à vous.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous n'êtes pas un robot ? Alors veuillez répondre à cette question essentielle :
Quelle est la moitié du mot «toto» ? 

Ajouter un document