[Le Site] (de Valentin Villenave.)
Accueil du [Site] > Pédagogie > Théorie de la musique > I. Lire et écrire la musique > I. b) des hauts et des bas, des aigus et des graves

I. b) des hauts et des bas, des aigus et des graves

mercredi 24 octobre 2007, par Valentin Villenave

Ceci est la leçon I. b), dans la première partie : I. Lire et écrire la musique

Pour bien la comprendre, il vaut mieux avoir lu la leçon précédente : I. a) Petite introduction

Si tu connais déjà tout cela, tu peux passer directement à la leçon suivante : I. c) Nommer les notes

( 436 mots.)

1 Nous avons vu que les notes, sur la portée, s’écrivent soit sur les lignes, soit entre les lignes.

2 Comme il y a plusieurs lignes, on peut placer les notes ou on veut : plutôt en haut, ou plutôt en bas de la portée. C’est ce que l’on appelle la hauteur des notes.

3 Comment choisir cette hauteur des notes ? Tout dépend si tu veux écrire des notes plutôt aiguës ou plutôt graves.

  • les notes aiguës sont placées vers le haut
  • les notes graves sont placées vers le bas

 Monter, descendre

4 Il y a donc de la musique qui monte et de la musique qui descend.

5 Complète la phrase suivante (si tu ne sais pas quels mots mettre, clique sur Indices) :

6 La musique qui monte commence par des notes et va vers les notes .

7 La musique qui descend part des notes et finit sur des notes plus .

Indices
graves - aiguës - graves - aiguës

8 En général, c’est un moment du cours que les élèves aiment bien : pour montrer un exemple de musique qui monte, on fait des gros pâtés (par exemple en appuyant sur le clavier avec toute la paume de la main), un pâté grave, puis un pâté au milieu, puis un pâté plus aigu, etc. Puis l’inverse.

9 Même la musique, parfois on peut la faire salement. C’est rigolo, et ça aide à comprendre. Mais attention : ce n’est pas comme cela que l’on doit jouer les morceaux !

 Et sur la portée ?

10 Sur la portée, c’est pareil.

11 Si tu regardes les notes de gauche à droite, tu verras qu’elles vont vers le haut ou vers le bas : la mélodie monte et descend. C’est ce qu’on nomme la ligne mélodique.

12 Quand les notes dépassent de la portée vers le haut ou vers le bas (c’est-à-dire quand elles sont trop aiguës ou trop graves), on rajoute des lignes supplémentaires.

 Pour récapituler

  • Une note « haute » et une note « aiguë », c’est pareil.
  • Une note « basse » et une note « grave », c’est la même chose.
Sais-tu comment on appelle deux mots qui veulent dire exactement la même chose ?
Réponse

1 Message

Répondre à cet article

© et Copyleft Valentin Villenave, 2006-2017. Double licence CC by-sa et Art Libre, sauf mention contraire. | Suivre la vie du site RSS 2.0
total-conversion
total-conversion
total-conversion
total-conversion
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...