[Le Site] (de Valentin Villenave.)

I. c) Nommer les notes

jeudi 1er novembre 2007, par Valentin Villenave

Ceci est la leçon I. c), dans la première partie : I. Lire et écrire la musique

Pour bien la comprendre, il vaut mieux avoir lu la leçon précédente : I. b) des hauts et des bas, des aigus et des graves

Si tu connais déjà tout cela, tu peux passer directement à la leçon suivante : I. d) Clé de Sol et clé de Fa

( 814 mots.)

1 Nous avons parlé de la hauteur des notes : elles peuvent être aiguës ou graves.

2 Suivant leur hauteur, elles ne vont pas porter le même nom.

3 Quand j’allais à l’école, le jour de la rentrée, c’était toujours un peu difficile pour la maîtresse. Une nouvelle classe, de nouveaux élèves : comment faire pour reconnaître tout ce monde ? La maîtresse avait une astuce : elle nous mettait en rang, par ordre alphabétique. D’abord ceux dont le nom commençait par la lettre A, puis par B, et ainsi de suite.

4 C’est ce que nous allons faire : pour apprendre leur nom, nous allons mettre les notes dans le bon ordre, de la plus grave à la plus aiguë.

 Le nom des notes

5 Do Ré Mi Fa Sol La Si Do

6 Ce que je viens d’écrire, c’est le nom des notes de musique. Il faut absolument s’en souvenir par cœur1

7 Quand j’étais petit, je chantais cette chanson :

Do Ré Mi Fa Sol La Si Do Gratte-moi la puce que j’ai dans le dos Si tu me l’avais grattée plus tôt Elle serait pas montée si haut

8 C’est une bonne idée pour bien retenir le nom des notes. Peut-être que tu en connais d’autres ; dans ce cas-là n’hésite pas à me les envoyer.

9 Si tu regardes bien, tu verras que cette liste de notes commence et finit par la note Do. C’est un peu comme si tu récitais l’alphabet jusqu’à la lettre Z, mais que tout de suite après tu recommençais à la lettre A. Pour mieux comprendre tout cela, regardons le clavier du piano.

10 Comment repérer le Do sur le piano ? C’est très facile. Si tu regardes bien tu verras que les touches noires sont regroupées par paquets de deux et trois touches noires : tantôt deux, tantôt trois, tantôt deux, tantôt trois etc.

11 Le Do est la touche blanche juste à gauche d’un paquet de deux touches noires.

12 Tu remarqueras qu’il y en a plein.

13 Si tu joues un Do, puis la touche blanche juste à droite, puis la suivante, puis la suivante, etc. du verras que bientôt tu retomberas sur un nouveau Do. En même temps que tu joues, tu peux chanter, ou prononcer à voix haute le nom des notes, tu verras que ça marche.

14 Comptons-les, en commençant par les plus graves (la touche noire toute seule à gauche ne compte pas, il faut commencer avec les deux touches noires juste après).

Tu les as comptés ? Combien en as-tu trouvé ?
Réponse

 Les notes dans le bon ordre : la Gamme

16 Ce que tu viens de jouer, cela s’appelle une gamme. Le principe d’une gamme, c’est qu’à la fin, elle recommence : do ré mi fa sol la si do ré mi fa sol la si do ré mi... Tu m’as compris.

17 Cette gamme, tu l’as jouée en partant d’un Do plutôt grave, et en allant vers la droite, jusqu’à un Do plus aigu.

Petite question : est-ce qu’on peut dire que tu l’as jouée en montant ou en descendant ?
Réponse

19 Essayons maintenant de la jouer dans l’autre sens.

20 Do Si La Sol Fa Mi Ré Do

21 Il va falloir te souvenir par cœur du nom des notes dans les deux sens : en montant, et en descendant. Je t’encourage à prendre l’habitude de la réciter à tes parents, à ta famille, à tous ceux qui voudront bien t’écouter, même s’ils finissent par en avoir assez. Tu pourras leur répondre « C’est Valentin qui l’a dit », comme ça ça me fera un peu de pub :)

22 Attention tout de même. Je t’ai parlé de ma maîtresse quand j’allais à l’école : une fois qu’elle se souvenait bien du nom de tous ses élèves, on n’était plus obligé de rester en rang ; on pouvait aller s’asseoir comme on voulait, à côté de ses copains ou copines.

23 Là encore, c’est pareil avec les notes. Maintenant que nous connaissons bien leur nom, nous pouvons nous en servir dans le désordre — heureusement : sinon tous les morceaux de musique ressembleraient à des gammes !

Notes

[1Attention quand même à ne pas faire d’erreur : ainsi, une petite fille m’a récité un jour « Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Sidonie »... C’était très mignon, mais malheureusement complètement faux...


Répondre à cet article

© et Copyleft Valentin Villenave, 2006-2017. Double licence CC by-sa et Art Libre, sauf mention contraire. | Suivre la vie du site RSS 2.0
total-conversion
total-conversion
total-conversion
total-conversion
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...