[Le Site] (de Valentin Villenave.)
Accueil du [Site] > Articles > Découvertes > La Compil’ Pirate est sortie !

La Compil’ Pirate est sortie !

vendredi 14 mars 2008, par Valentin Villenave, floyd

Avis à tous mes visiteurs qui, dans le tréfonds le plus inavouable de leur subconscient internautique, se rêvent flibustiers et Frères de la Côte :
aujourd’hui,

Pirater, c’est (enfin) permis !

— et même encouragé.

( 796 mots.)

1 Bonjour tous, et toutes.

2 On va commencer par un peu de musique, et puis des explications plus bas, d’accord ?

 

3 Si vous me connaissez un tout petit peu, vous savez que les questions de propriété intellectuelle (abusive) me préoccupent particulièrement, et vous savez mon engagement militant en faveur des licences alternatives.

4 Mais ce que vous ne savez peut-être pas encore, c’est que [Le Site] s’est peu à peu transformé, ces derniers mois, en dangereux repaire... de Pirates !

5 En effet, non seulement moi-même (Valentin), mais également Floyd et MaryPoppins, qui signent cet article à mes côtés, sommes fièrement membres (fondateurs) d’un collectif international d’un genre inédit : le Parti Pirate.

 Partez Pirates

6 Qu’est-ce que le Parti Pirate ? Nous aurons l’occasion d’en parler plus longuement, mais contentons-nous pour l’instant de citer le petit texte du site officiel, que je commenterai plus bas :

7 Bonjour et bienvenue au Parti Pirate !
Nous sommes de simples citoyens du monde entier, que l’on traite de « pirates » parce qu’ils prônent un accès libre et égal pour tous à la culture, la connaissance et l’information. Cet accès, seuls nous en séparent aujourd’hui quelques intérêts commerciaux et politiques.
Aussi, pour

  • mieux protéger nos libertés individuelles,
  • débattre publiquement et ouvertement d’une redéfinition de la Propriété Intellectuelle,
  • moderniser les modèles culturels, sociaux, économiques et institutionnels,
  • donner une chance aux citoyens de se réapproprier l’avenir de notre société,
    nous avons choisi de constituer ce parti d’un genre nouveau.
    Notre combat, c’est aussi le vôtre !

8 Ce collectif, né en Suède début 2006, a essaimé à travers l’Europe et le monde ; pas plus tard qu’il y a un mois et demi nous nous trouvions à Berlin pour la conférence internationale des Partis Pirates du monde entier (vous pourrez même trouver quelques vidéos pour voir comment qu’on est mignons). Parmi tous ces pays, certains d’entre nous — ceux qui sont prêts — se présentent lors de quelques élections ; cependant ce n’est qu’avec le temps que nous parviendrons peut-être à devenir une véritable force politique internationale, indépendante et libre.

 Une seule so-lu-tion : la Compilation !

9 Une de nos idées principales est que les créateurs (artistes, auteurs, ingénieurs, programmeurs) doivent se réapproprier le fruit de leur travail — et non en laisser le profit à des sociétés de gestion de droits, au détriment de la démocratie et de la vie privée des citoyens.

10 Dans ce cadre, nous avons initié un projet d’envergure relativement ambitieuse : à travers un recueil de musiques du monde entier, aller à la rencontre d’artistes, pour faire connaître et fédérer des alternatives culturelles de différents courants, différentes sensibilités.

PNG - 95.3 ko

11 Cette Compilation, elle ne ferait sans doute pas plaisir aux industriels qui ont bâti leurs empires en vous vendant des disques hors de prix, bourrés de protections anti-copie, anti-écoute, anti-tout, et qui au final se ressemblent presque tous. Pour ces gens puissants, dont le discours est relayé par les médias comme par les décideurs politiques, copier et distribuer librement un disque, c’est-à-dire hors de leur contrôle et de leurs bénéfices, cela porte un nom : cela s’appelle du piratage.

12 Le mot est lâché. Pirates ! Dès lors, on peut tout justifier, exactement comme avec la prétendue lutte contre le terrorisme : comment ? Vous ne voulez pas renoncer à votre vie privée ? Ça vous pose un problème d’être espionné dans vos faits et gestes, sur Internet et dans la vie ? Maimaimais alors, vous devez être un pirate, vous ! Ou bien un terroriste ! Ou un pédophile !

13 Eh bien, nous avons choisi de retourner l’argument. Oui, nous refusons de laisser notre vie, notre culture et notre patrimoine aux mains de gens auxquels nous n’accordons aucune légitimité. Et si nous devons être traités de Pirates pour cette raison, allez-y tant que vous voulez.

14 Voilà pourquoi nous donnons aujourd’hui naissance, avec le soutien très aimable et militant de quatorze groupes ou artistes, à cette compilation, premier volume d’une longue série (en tout cas nous l’espérons) :

 La Compil’ Pirate, Vol. 1

15 Ce disque est sous licence libre : vous pouvez le télécharger, le graver, le copier, le distribuer et le jouer en présence de qui vous voudrez (y compris pour accompagner un spectacle ou un film). Veillez toutefois à citer le nom des artistes, et à respecter leurs choix de publications (certains autorisent, par exemple, le sampling, d’autres non).

16 Bonne écoute à tous.

17 Valentin, Floyd et MaryPoppins.


Répondre à cet article

© et Copyleft Valentin Villenave, 2006-2017. Double licence CC by-sa et Art Libre, sauf mention contraire. | Suivre la vie du site RSS 2.0
total-conversion
total-conversion
total-conversion
total-conversion
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...