[Le Site] (de Valentin Villenave.)
Accueil du [Site] > Articles > Contributions diverses > Le coin de Jérémie > La peine de mort pour les distributeurs de Direct Soir

La peine de mort pour les distributeurs de Direct Soir

Comment ça, j’exagère

vendredi 16 novembre 2007, par Jérémie P.

( 641 mots.)

1 J’avais prévu de passer une quinzaine de jours sans écrire dans cette rubrique, car j’aurais aimé susciter l’attente, le désir, la fébrilité, de mon lectorat, c’est-à-dire Valentin Villenave.

2 Mais bon, là, il faut que j’en parle.

3 Pour résumer, je pense sincèrement que si le journal Direct Soir avait existé en 1981, la plaidoierie de Robert Badinter aurait été un peu moins convaincante. Enfin, en considérant que Robert Badinter prenait les transports en commun.

4 Pourtant, je trouvais ça sympa l’idée des journaux gratuits. Métro, 20 minutes, on se sert, on lit 10 minutes (rarement 20, en fait), on s’emmerde, mais au moins ça ne nous a pas fait de mal (disons que ça a été neutre : on n’a rien appris mais les deux stations sont passées plus vite qu’à l’accoutumée).

5 Mais Direct Soir.

6 Déjà, c’est nul. Non, franchement. J’avoue, je lis les journaux people chez le coiffeur, ce qui me permet de me maintenir à un niveau de sous-culture générale à peu près correct. Mais Direct Soir n’est que du vent. C’est un journal moche, avec des couvertures absolument laides, et avec aucun contenu. Le mot fléché est du niveau CE1 et j’ai renoncé depuis quelques semaines à mon projet d’aider mes voisins qui galéraient à remplir les cases. M’en fous, ils doivent s’amuser, au moins, eux.

7 Mais punaise, les mecs qui distribuent. Enfin, j’avoue, je fais ici une grosse généralité parce que ceux que j’appelle « les mecs qui distribuent », ce n’est en fait qu’une seule personne, celui de ma gare RER du soir. Il s’agit d’un type tout à fait antipathique, dont le quasi-mongolisme provient probablement d’une consanguinité sur plusieurs générations. Après, ça me fait du bien de me défouler comme ça, mais peut-être a-t-il des directives très précises de sa hiérarchie. Peut-être mon distributeur est-il tout simplement très très corporate. Mais à ce stade, je n’y crois pas.

8 Je vous fais le schéma. J’approche de la gare. Il est tard et une heure de RER m’attend alors faut pas me chercher (je suis la terreur de la gare, ouais). A une dizaine de mètres, je commence à entendre les effluves de son haleine chaude et criarde dans les échos du titre en une de ce torchon. « Dominique Strauss-Kahn noommmmmé à la tête du FMiiiiiiiiii ».

9 C’est le moment que choisit mon RER pour débouler en trombe.

10 J’accélère le pas. Parfois même, je cours (ça me fait mal mais ça m’arrive). Et là, au moment de passer la porte de la gare, l’imbécile heureux se déplace latéralement, tel un crabe fourbe et stupide, pour me refourguer son journal. Et c’est limite s’il ne cherche pas l’affrontement. Si ce petit abruti ne cherche pas à jouer au rugby avec moi.

11 Bien sûr, je le regarde d’un air ulcéré et je lui dis non merci d’un ton sec (mais très classe : je peux parler absolument normalement en courant, pendant un laps de temps d’environ deux secondes et demie).

12 Une fois dans le train, j’essaye de trouver une explication logique à son comportement. Je ne crois pas qu’il soit payé à l’exemplaire refilé. Je ne crois pas qu’il se dise : « ce pauvre homme court, mais inconsciemment il lui faut son Direct Soir ». Non, je ne trouve pas d’explication rationnelle. Je pense juste que ce mec est un con. Un con qui a eu de la chance de ne pas avoir trente ans de moins. Parce que Badinter ou pas Badinter, la tolérance de chacun a des limites.

13 j


2 Messages de forum

  • Bien, je suis pas mongolienne, je suis étudiante en droit donc Badinter n’a pas de secret pour moi(dans l’idée, en gros, hein), je suis désolée de voir que vous souhaitez couper un homme en deux pour une intrusion dans votre vie qui n’a duré que quelques secondes, et je distribue le direct soir, c’est un job d’étudiant pour se payer les clop(inettes) indispensables. Voila, ma contribution ;-))

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

© et Copyleft Valentin Villenave, 2006-2017. Double licence CC by-sa et Art Libre, sauf mention contraire. | Suivre la vie du site RSS 2.0
total-conversion
total-conversion
total-conversion
total-conversion
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...