[Le Site] (de Valentin Villenave.)
Accueil du [Site] > Articles > Écritures > Essais > La musique Libre, c’est maintenant !

La musique Libre, c’est maintenant !

Un article paru dans la Revue FNAPEC n°54

lundi 7 septembre 2009, par Valentin Villenave

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

( 441 mots.)

1 Bonjour à tous,
après que mon opéra a été créé à Montpellier, j’ai eu la surprise d’être contacté par la FNAPEC. Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de la fédération des parents d’élèves de conservatoires, au niveau national.

2 J’ai déjà exposé sur ce [Site] quelques-unes de mes idées fixes en matière de droit dit « d’auteur ». Eh bien il se trouve que de nombreux parents d’élèves sont sensibles à de tels arguments, et me rejoignent notamment sur les points suivants :

3 — l’interdiction de photocopier des partitions non seulement scandaleuse, mais proche du racket dans la manière dont elle est mise en place.

4 (oui, je résume — voir Post-Scriptum ci-dessous)

5 — il est tout aussi déplorable que tant de monde se serve de logiciels d’édition musicale hors-de-prix (d’accord, personne ne les paye, mais ça n’excuse rien), alors qu’il existe des alternatives bien plus intéressantes dans le domaine des logiciels Libres : j’ai nommé — what elseLilyPond.

6 Outre plusieurs initiatives auxquelles il m’est donné de prendre part (par exemple les Orchestrades cet été), la FNAPEC m’a proposé de contribuer à leur publication annuelle en expliquant un peu mes idées concernant les droits des auteurs.

7 Voici cet article tel qu’il est paru à l’instant. Il est accompagné d’une introduction et de quelques encadrés qui ne sont pas de moi (à part celui sur LilyPond). Le titre non plus n’est pas de moi, et fait allusion à une campagne publicitaire contre le soi-disant photocopillage.

PDF - 492.4 ko
La Revue de la FNAPEC
extrait du numéro 54, pages 30 à 32.

8

9 (Tous droits — malheureusement — réservés pour l’édition et les illustrations, licence CC-by pour mon papier).

10 Je suis extrêmement reconnaissant à cette association ayant pignon sur rue d’avoir offert un tel espace à des idées qui, à ce jour, ont si peu droit de cité auprès du grand public.

11 Ainsi qu’auprès des profs de conservatoire, mais ce n’est pas une surprise.

12 Pour en savoir plus : le site de la FNAPEC.

13 Bonne lecture à tous,
Valentin

P.-S.

Mise à jour, 1er novembre 2009 — Je viens d’apprendre que ma modeste tribune n’avait pas été sans susciter des réactions indignées du côté des éditeurs de musiques français, puisqu’il est question d’un droit de réponse qui devrait être publié prochainement sur le site de la FNAPEC, auquel je vous invite à vous reporter.

Pour ma part, je reprends un point précis de l’article en cause dans un nouveau billet sur ce site.


8 Messages de forum

  • La musique Libre, c’est maintenant ! 18 septembre 2009 21:19, par Pierre Cathelain

    Bonjour
    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article ainsi que l’extrait de Revue de la FNAPEC.
    Étant professeur de basson, je pense comme vous, qu’il est plus utile d’utiliser des alternatives à des logiciel comme finale (souvent piraté !!).
    Nous réfléchissons actuellement, avec l’association dont je suis membre (et webmaster du site !!), à créer une « méthode interactive », chacun pourra modifier les partitions, ajouter ses créations... N’étant pas bien au fait des licences libres, je pense que je vous contacterais si vous êtes d’accord.
    Cordialement

    Voir en ligne : http://www.foudebasson.com

    Répondre à ce message

    • La musique Libre, c’est maintenant ! 26 septembre 2009 10:47, par Valentin Villenave

      Bonjour Pierre,
      désolé d’avoir tardé à vous répondre. Votre message est le bienvenu, je constate que nous avons plus d’un point commun puisque votre site est également propulsé par SPIP :)

      Je ne peux qu’applaudir toute initiative comme celle que vous évoquez, et je serai ravi de vous venir en aide dans la limite de mes moyens. C’est d’ailleurs une démarche analogue qui m’a conduit à ouvrir ce site à l’origine.

      Le pari des licences libres n’a aujourd’hui rien de risqué ni d’expérimental. C’est un outil fantastique, qui ouvre de nombreuses perspectives artistiques, culturelles et éducatives. Mais cela demande aux habitudes et aux mentalités d’évoluer.

      Répondre à ce message

  • En recherchant « musique libre », je suis tombé sur votre site. Bon courage si vous arrivé à imposer vos idées.

    Voir en ligne : Spectacle en Ardèche

    Répondre à ce message

  • La musique Libre, c’est maintenant ! 15 novembre 2010 14:21

    Il existe de nombreux sites permettant de trouver des musiques libres comme jamendo ou encore auboutdufil pour ne citer qu’eux...

    Répondre à ce message

    • La musique Libre, c’est maintenant ! 15 novembre 2010 16:29, par Valentin Villenave

      Vous avez tout à fait raison, et je l’évoque d’ailleurs dans mon article :

      Si de nombreux musiciens ont fui les carcans privateurs comme la SACEM pour publier leurs enregistrements sur des plates-formes Libres telles que jamendo.com ou dogmazic.net (respectivement 20 000 et 2 000 albums), il manquait une solution adaptée à la musique écrite.

      Merci pour auboutdufil, je ne connaissais pas encore ce site !

      Répondre à ce message

  • La musique Libre, c’est maintenant ! 16 décembre 2010 09:25, par Susancai

    Ils sont bons pour nos oreilles. Si excitant nouvelles !

    Voir en ligne : adjustable beds

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

© et Copyleft Valentin Villenave, 2006-2017. Double licence CC by-sa et Art Libre, sauf mention contraire. | Suivre la vie du site RSS 2.0
total-conversion
total-conversion
total-conversion
total-conversion
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...